EN // FR // DE
Non identifié
S’identifier / S’inscrire
Bienvenue sur les forums du webdocumentaire Prison Valley. Ici, on discute des prisons, on partage les savoirs, et on débat entre internautes du monde entier. Dans le respect et la courtoisie. Le film-expérience Prison Valley : c’est ici.

Le travail des prisonniers : outil de réinsertion ou exploitation d’une main d’œuvre fragilisée ?

  • 6 Commentaires

Les deux facettes du travail des prisonniers

  1.  
  1.  
    J'aimerais en fait parler de plusieurs choses: quand le reporatge dit : "c'est comme ça que l'Amérique a grandi" et l'absence de recul du commentateur, je saute au plafond. Ensuite, quand j'entends dire qu'il est surprenant de voir un représentant démocrate dans une contrée conservatrice, c'est méconnaitre le fait que les démocrates sont capables de conservatisme notamment ceux du sud des Etats Unis. Je n'aime pas énormément la voix du commentateur, prison valley is not le grand journal.
    MAIS!/HOWEVER! c'est un webdocu très captivant, on se sent plongé dans un univers dont on peine à croire qu'il existe vraiment.
    Je pense que le travail des prisonniers comporte les deux facettes, réinsertion et exploitation, est-ce qu'un rpisonnier mérite un salaire normal lorsqu'il est censé avoir des droits réduits? je trouve choquant les 50 doll, it is not reasonable at all!
     
    Posté par adrien2010
    le 05/05/2010 (édité le 05/05/2010)
  2.  
     
    Cher Adrien, Merci pour votre enthousiasme. Votre billet appelle quelques réponses. Sur le non recul supposé du commentaire à propos de ce que nous dit le shérif ("c'est comme ça que l'Amérique a grandi"), qu'auriez-vous voulu au juste? Est-ce que le fait de ne pas commenter cette phrase (qui a été mon choix) n'est justement pas une façon de laisser chaque spectateur face à lui-même et, précisément, face à son propre recul? Entièrement d'accord avec vous: Prison Valley n'est pas le Grand journal. Nous ne pensons pas à la place des spectateurs. C'est tout l'inverse. A propos de la sénatrice Démocrate, je me permets de vous renvoyer au calepin où nous entrons dans les détails... http://prisonvalley.arte.tv/fr/#/riviera-motel/address-book/character-buffie-mcfadyen/ Encore une fois, merci à vous.
  3.  
     
    merci a vous de votre réponse, et surtout bravo!
  4.  
     
    D'après un article du guardian (30 Avril 2008) d'il y a deux ans, le salaire hebdomadaire d'un prisonnier en Angleterre ne dépasserait pas les £4.

    Brown blocks prisoners' pay rise
    Andrew Sparrow, senior political correspondent
    guardian.co.uk, Wednesday 30 April 2008 09.31 BST
    larger | smaller

    Brown said the proposal to increase prisoners' pay only came to him yesterday

    Gordon Brown said today that he personally intervened to stop a 37.5% pay rise going ahead for prisoners.

    In an interview on BBC Radio 4's Today programme, the prime minister said that he only learned about the proposal yesterday and that he vetoed the pay rise because he wanted pay to be considered as part of a new contract for prisoners.

    The rise, which would have taken the amount paid to prisoners who do work while they are in jail from £4 a week to £5.50 a week, was due to take effect from tomorrow.

    At a time when public sector workers are having their pay rises capped in line with inflation, and with 5.3 million families losing out by a possible £2 a week on average as a result of the abolition of the 10p starting rate of tax, the increase would have been hard for ministers to justify politically.

    Brown told the Today programme that the proposal only came to him yesterday.

    "We are now debating a contract with prisoners so that there's better behaviour, and so that there are rewards if there is drug treatment and if it works," Brown said.

    "I think any debate about what prisoners receive in pay should be part of that new contract.

    "There have got to be rights. But there have also got to be responsibilities, and it's the responsibilities of prisoners that I'm interested in."

    The decision to increase prison pay was taken by the prison service management. The instruction had reportedly not been approved by ministers, but it was announced on the prison service website.

    After Downing Street found out about the proposal yesterday, the instruction was withdrawn.

    The prison service proposed the increase because pay for inmates has not gone up since the mid-1990s.

    Prisoners are paid for participating constructively in the jail regime. They do not receive cash, but they receive credits that they can use to purchase items like cigarettes, stamps and phone cards.

    The prison service was also proposing to increase the unemployed rate that is paid to prisoners who do not have the opportunity to work from £2.50 a week to £4 a week. That increase has also been vetoed.
  5.  
    • nemO
    • le 11/06/2010 (édité le 11/06/2010)
     
    Le mot clé est bien "outsource", comme l'explique la démocrate. L'externalisation est un aveu d'échec, et cela vaut aussi bien pour notre modèle français. Je vais oser l'outrance, mais son discours m'a immédiatement évoqué les problèmes actuels autour de Pôle emploi, et ce qu'on entend, aussi bien côté "demandeurs" que "conseillers". Je mets des guillemets car le système a tellement dérivé que les conseillers ne font plus que de la gestion de crise, et les demandeurs ne cherchent plus tant du travail qu'à ne pas être exclus du système. Je ne parle pas tant du marché du travail, mot révélateur d'ailleurs, que de la société en général. Nous sommes passés d'une valeur commune, partagée, à une ressource (humaine mais désumanisée) à laquelle on attribue arbitrairement les postes en fonction de besoins souvent absurdes car guidés par le court terme. Autrefois on se battait pour la meilleure place, à présent on se bat pour la place tout court. Et en permanence.
  6.  
    • David Dufresne Équipe Prison Valley
    • le 02/07/2010 (édité le 02/07/2010)
     
    A lire, l'interview (anonyme) d'un responsable de Gepsa, opérateur privé dans certaines prisons françaises...
    http://prisonvalley.arte.tv/fr/forums/discussion/162/un-responsable-de-gepsa-operateur-prive-dans-certaines-prisons-francaises-parle/
  7.  
    • Patty091
    • le 07/07/2010 (édité le 07/07/2010)
     
    Il faut se demander "est ce qu'un prisonnier qui a commis un délit ne doit pas faire Pénitence de ce qu'il a fait" ? Alors la pénitence passe par la prison en premier lieu mais doit-il pour autant, parce ce qu'il a été condamné à être enfermé, ne rien faire et attendre que sa peine s'écoule ? L'enfermement est quelque chose d'effrayant, de terrible, je pense que le fait qu'un prisonnier puisse travailler, s'occuper la journée lors de son emprisonnement, évite déjà de devenir "fou". L'emprisonnement est en soi déjà une punition mais ne rien faire et passer des jours, des mois, plus, dans une petite cellule sans activités quelconques n'aide pas je pense à se réinsérer. Il est sur que les prisonniers en travaillant sont exploités mais même un individu lambda qui vit dehors est exploité, seulement cette personne lambda doit avec son salaire payer son loyer, sa nourriture, etc Alors peut être le salaire du détenu n'est pas celui d'un individu lambda extérieur mais beaucoup sont exploités aussi malheureusement par leur employeur. Tout personne a des droits mais quand tu commets un acte irréparable tu devrais toujours avoir les mêmes droits et tous ? Je ne crois pas que celà serait juste par rapport à la victime ou tous ceux qui eux n'ont pas commis de délits répréhensifs vis à vis de la loi, d'une personne, d'un être vivant.

    C'est sur que fabriquer des plaques de voitures, retaper des chaises ne sont pas des métiers très valorisant et n'aide pas le détenus à oublier qu'il est enfermé mais il permet de ne pas rester inactive et surtout de ne pas rester confiné dans sa cellule.

1 à 7 sur 7

  1.  
 

Forums Prison Valley, propulsé par Vanilla 1.1.10.
ContactsBlogConditions générales d'utilisationInformations légales