Catégories : Non classé

35 commentaires

  1. 2 17 décembre 2009 à 10 h 10 min
    Permalien

    Bonjour à toute l’équipe.
    Avant toutes choses, merci pour ce petit clin d’oeil, nous avons été très touché par l’attention.
    Mais l’objet principal de ce petit message était surtout de vous signifier l’envie de découvrir ce documentaire. Le blog et les bandes annonces nous tiennent en haleine… bravo pour ce très très beau projet!

  2. 3 17 décembre 2009 à 14 h 21 min
    Permalien

    Merci à vous et on vous retourne le compliment ,-) Hâte de voir la suite!

  3. 4
    Samuel
    17 décembre 2009 à 17 h 53 min
    Permalien

    Sounds good mates!

  4. 7
    michel reilhac
    12 janvier 2010 à 7 h 59 min
    Permalien

    Alors ça commence quand maintenant…?

  5. 8 12 janvier 2010 à 19 h 09 min
    Permalien

    Cher Michel,

    Ravi de vous voir vous aventurer par ici… Alors, tout a… déjà commencé. Il y a un peu plus d’un an maintenant… ,-)

    Trêve de plaisanterie, nous faisons tout pour être en ligne au printemps. Film et partie(s) intéractive(s) sont menées de front. Elles sont imbriquées, et les avancées de l’un(e) a des incidences sur l’autre.

    On vous dit vite.

    Merci encore!

  6. 9 20 février 2010 à 22 h 04 min
    Permalien

    Je viens de parcourir plusieurs billets. La démarche m’intéresse au plus haut point et formule quelques unes des choses que je pense sur ces fameux « nouveaux médias ».

    Je suis toulousain, je fais des films, mais me considère aux confins du reportage, du cinéma et de l’internet.

    Je vous laisse le lien de mon film: comme « prison valley » il a besoin du net pour vivre et pour appeler d’autres projets.

    http://www.jmoinscombien.com

    N’hésite pas à nous donner votre avis, notre film est assez nouveau et on manque de recul.

    En tout cas on suivra le projet « prison valley »…s’il revient jusqu’à nous une fois terminé.

    mathieu

  7. 10
    nadir
    21 février 2010 à 14 h 10 min
    Permalien

    bonjour,
    je vous contact à ce jour, car j’ai un probleme qui me bouffe à petits feux.
    Le 15 novembre 2005 , je fus jetté en prison pour tentative de meurtre suite à une bagarre, 8 mois après je fu libéré pour default de preuve.
    les temoins m’ayant soit disant vu , ont déclaré que c’était les gendarmes qui les ont forcés à dire que c’etait moi et cela lors de la confrontation.
    la bagarre a eu lieu entre l’ex de ma copine plus ses camarades et moi avec 4 de mes amis, c’etait stupide et pas intelligent et je pense mérité d’etre puni pour cela, mais le gars à pris plusieurs coups de couteaux et son camarade aussi, ce n’est pas moi qui est porté les coups et le pire c’est qu’ils n’ont pas trouvé l’arme.
    Je ne sais toujours pas qui à porté ces coups, je fu jugé en assise en mai 2008 ou j’ai pu crié et prouvé mon innocence, face a une personne qui est malheureusement handicapé aujourd’hui, croiyez moi que je regrette son état. Lors du jugement le gendarmes m’aiyant lu mes droits à déclaré ne m’avoir jamais vu, manque de chance pour lui j’ai pu le decrire avant qu’il ne vienne à la barre. les temoins ont de nouveau déclaré avoir été forçé par les gendarmes à dire que c’etait moi et qu’ils m’ont vu. Je fu jugé non coupable de tentative de meurtre et coupable de l’avoir frappé et j’ai pris une amende pour cela, ce qui est mérité car je pouvais evité de me battre. Le parquet du mans suite à cela a fait appel et me voila de nouveau jugé prochainement les 10 11 et 12 mai 2010.
    Cette histoire date d’il y a 5 ans, depuis le 15 novermbre 2005 j’ai arreté de vivre, j’ai perdu tout ce que j’étais et le comble j’apprends mon jugement a travers des journaux, je n’ai meme pas été prévenu par la justice, j’en ai marre d’etre traité comme un chien par un état frauduleux, j’etais innoncent et je le suis toujours, je ne souhaite la mort de personne et ne sait plus quoi faire ni a qui m’adressé.
    De nos jours, je suis cadre et je vais etre papa au mois de Mai. Je verrais peut etre pas ma fille naître, je ne serais peut pas auprés d’elle et la voir grandire.
    dans cette histoire ce n’est meme pas moi qui donne rendez-vous, mais l’autre j’ai suivi betement, le gars etait l’ex de ma copine , il ne supportait pas de la voir avec un autre d’où cette violence stupide. depuis j’ai quitté ma copine car c’etait dur de vivre avec ça et encore plus de la voir chaques jours , je n’arrivais plus à lui donné tout ce qu’une femme est en droit d’attendre de son homme.
    Elle est avec quelqu’un d’autre et elle est devenue maman, ce qui est la plus belle chose qui pouvait lui arrivé.
    Bien sur n’ayant pas le comportement de son ex, son nouveau mari n’a jamais eu de probleme avec moi.
    Ajourd’hui le plus dur est de vivre comme cela depuis 5 ans sans savoir ce qu’ils vont faire de moi, que puis je faire ?
    Quoi dire ?

    La prison est une destruction à petit feu, lorsque je suis sorti , je n’ai pas supporté le choc je voulais mourrire en prison en me dopé aux médicaments pour que je ne fasse pas de conneries et que je reste calme a peu prés 10 cachets par jour, j’en avais besoin pour tenir. a ma sortie je n’etais plus rien juste une loc sans cachet, j’avais plus de cachet j’etais dans la merde, pas de travail rien.
    J’ai mis 3 ans pour me débarrassé de ces cochonneries de cachets et je ne veux pas pour erreur de jeunesse, finir avec de nouveaux cachets perdre à nouveau mon travail et laissé ma femme dans une situation folle d’etre maman sans le pére.

    Que puis je faire, je vous en supplie du plus profond de mon coeur, de tout ce que j’ai de plus cher au monde . AIDEZ MOI !!!! je vous en supplie.

  8. 11 21 février 2010 à 19 h 13 min
    Permalien

    Cher Nadir,

    Merci pour votre témoignage. Le publier, c’est essayer – comme l’on peut – de vous aider… Mais que faire de plus? L’un des buts principaux de Prison Valley sera, précisément, de débattre de l’enfermement, des conditions de détention. Tout notre projet tourne, en fait, autour de ça. Réaliser des films pour débattre.

    Bien cordialement, Nadir. Et merci encore. Et tenez bon.
    David

  9. 12 9 mars 2010 à 14 h 12 min
    Permalien

    Bonjour à vous,
    Pour ne pas tromper vos visiteurs, le site sur lequel j’ai fait un article pour « prison Valley » c’est http://www.amnesty-international-audio.fr qui est un site de militants travaillant en gros autour du multimédia et plus particulièrement de l’audio et et non : http://www.amnesty-international.fr (qui n’existe pas) qui pourrait ressembler à http://www.amnesty.fr/ qui lui est le site d’Amnesty France… « pour nous le big boss »…

    Superbe boulot que le votre, on vous suit, on continue…
    Charles

  10. 13 9 mars 2010 à 16 h 50 min
    Permalien

    Corrigé! Merci à vous pour le lien. Et pour votre travail itou!

  11. 14 1 avril 2010 à 13 h 31 min
    Permalien

    rendu intéressant, Prison Valley, ça passe où et quand ? Arte.tv, ok ? Mais quand, à quel heure ?

  12. 15 2 avril 2010 à 9 h 18 min
    Permalien

    Comment peut on assister a la projo du 8 avril ?

  13. 16 6 avril 2010 à 9 h 18 min
    Permalien

    @Ivan: première diffusion sur Arte le 12 juin, à 16h45. En ligne dès le 22 avril, enfin on espère ,-)

    @Benjamin: il faut contacter le service de presse d’Arte :-)

    Merci!

  14. 17 9 avril 2010 à 16 h 43 min
    Permalien

    Sympa les gars de publier une photo de moi avec un pull troué. Sinon concernant le principe de ces démos de programmes dans des cinémas j’avoue que j’en suis assez fan. J’aime cette idée d’interaction directe avec le public, la sensation de la salle qui réagit. Et puis oui c’est toujours bien de se dire que des images et histoires prévues pour le web trouvent finalement très très bien leur place sur grand écran. Ça dit beaucoup du saut qualitatif que nous avons vécu ces 5 dernières années. Je profite là de ce petit espace pour remercier une première fois tout le monde pour l’immense travail accomplit durant ces longs mois. Un travail dur, rigoureux, précis, méticuleux et très très créatif.

    Donc un immense MERCI à

    David Dufresne et Philippe Brault, les auteurs, réalisateurs. For ever.
    Notre Marianne Levy Leblond, Unité documentaire Arte.
    Joël Ronez, Pôle Web Arte et moultes autres habiletés
    Sébastien Brothier, direction artistique, interface, graphisme, couleurs, typos, concepts, sabre & tatamis.
    David Després, je répète David Després, Réalisation Flash. David Després !
    Cédric Delport, Montage et position du Lotus.
    Bertrand Toty, Musique et Générosité.
    Maxime Quintard & Hans Lemuet, Html et BDD, et souplesse :)
    D’abord Bertrand Tronsson, puis Jérome Goncalves, Benoit Petrus, Mathieu Chapuis, qui ont mis la main à la patte sur le flash. Avec un bold pour Bertrand et son module qui fait peur.
    Et une spéciale dédicace au gars Jean Laurent Feurra qui pilote la dernière phase de post-production avec un talent à la hauteur de sa gentillesse.

    D’autres remerciements suivront bien sûr !

    A bientôt !

    Alexandre Brachet – Producteur :-)

  15. 19 18 avril 2010 à 10 h 59 min
    Permalien

    Hello David,
    Le nom de Philippe a sauté à la fin du dossier de presse à l’endroit de sa biographie.
    On attend avec impatience la mise enligne !
    Bon courage d’ici là !
    JP

  16. 20
    Duval
    19 avril 2010 à 19 h 29 min
    Permalien

    Du 17 avril au 12 juin 2010 la pièce « Abolitions » de Loïc Gautelier se jouera au Théâtre du Nord Ouest au 13, rue du Faubourg Montmartre Paris 9ème métro Grands Boulevards et relate le drame des prisons.

    Info et réservation : 01 48 43 14 99

  17. 21 22 avril 2010 à 9 h 31 min
    Permalien

    Bjr,

    Un énorme « bravo » David, à toi et aux équipes bien sûr.

    Voilà enfin, ce que la toile peut donner de meilleur avec toute sa technique. Les images sont à couper les souffles.
    C’est même dingue car rien qu’à regarder le film on a des frissons comme si nous pouvions nous aussi être là-bas, impressionnant.
    Comme tu sais David, nous sommes aussi, en parties, aux states et ce documentaire affiche la réalité de cette amérique si incroyable dans tous ses contrastes.
    Bravo, bravo et bravo.
    Là, nous sommes fiers d’avoir un tel travail fait par des Français.
    JD
    Les équipes France & US
    gueulante.fr

  18. 22
    gerard
    22 avril 2010 à 9 h 34 min
    Permalien

    si je peux me permettre ya un bug…
    tres sympa votre formulaire pour s’enregistrer, mais il ne reconnait pas les points, les @, et les chiffres de mon pc portable…je ne peux donc pas m’enregistrer car je n’arrive pas a rentrer une adresse email
    je suis sous firefox, xp et un pc portable tout a fait classique
    cdt
    Gerard

  19. 25 22 avril 2010 à 19 h 42 min
    Permalien

    Super rendu photo et vidéo, des belles idées d’interactions, un développement qui parait bien solide (malgrès l’heureuse montée en charge du serveur :) .

    Chapo, voila le genre de résultat vers lequel on aimerait tendre (de manière beaucoup plus amateur et artisanale) avec notre webdoc « Faisonslemur ».

  20. 26 22 avril 2010 à 20 h 14 min
    Permalien

    OU SONT LES FILLES????
    Non mais regardez-moi cette série de photos, c’est insensé!
    On sent le gaz ou quoi?
    Faites gaffe, les femmes du collectif la Barbe vont débarquer!

  21. 27
    Toty
    23 avril 2010 à 5 h 56 min
    Permalien

    c’est vrai ca !
    ou etais tu emmanuelle ????

  22. 28
    NickelKraum
    23 avril 2010 à 7 h 04 min
    Permalien

    Je sors à l’instant de cette Prison Valley et j’ai du mal à m’en extraire, tant l’immersion dans ce « concentré » d’amérique profonde m’a imprégné de sensations contradictoires :

    - plaisir de découvrir un nouvel angle de vue documentaire qui me laisse libre d’approfondir ou pas les recoins obscurs d’une société « carcéralisée »

    - ébahissement devant un système de société entièrement centré sur sa propre survie, noyant l’individu dans un magma consensuel mou, sans recul, sans espoir, sans avenir…

    - et malgré cela, la sensation d’avoir eu des contacts privilégiés avec des autochtones « socialisés » ou qui se posent (parfois) de vraies questions.

    Bravo aux auteurs de ce WebDoc qui ont vraiment utilisé les ressources du Web au profit d’une grande rigueur journalistique sans lasser le lecteur-spectateur-acteur…

    À quand le prochain ?

  23. 30 25 avril 2010 à 10 h 57 min
    Permalien

    Je suis artiste peintre plasticienne, travaillant diverses formes d’expressions dont la performance. Mon ami Franck Smith que vous avez rencontré et filmé m’envoie aujourd’hui votre lien . Je suis ravie car je recherche des sites sur l’enfermement (pas que carcérale). J’adore votre travail enfin d’une prouesse technologique de web master. Je film aussi tout pour l’instant m’inspire. Je cherche à vous contacter ,je suis actuellement sur Paris mais je vis près de Nantes(sud). Pouvons nous nous rencontrer ?
    Je participe à un festival à Brest début juin
    ICI ET ailleurs, notre performance est basé sur la connexion de Blogs d’enfermement , elle se réalisera dans une chambre d’hôtel Irlandais
    et se nomme « AILLEURS, C’EST TOUT CONTRE »
    A tres bientot Ariane

  24. 31 25 avril 2010 à 10 h 59 min
    Permalien

    erreur de frappe « j’adore…le film aussi tout m’inspire »
    et pas je film

  25. 32
    Morel, Jean-Paul
    25 avril 2010 à 13 h 26 min
    Permalien

    Nous sommes « enfermes » dans un mode de presentation de documentaire et nous découvrons comme vous l’a dit cet etudiant d’Amsterdam, une liberté de regard. Je suis certain que votre approche trouvera un écho. En tout cas pour ceux qui n’ont jamais approche l’univers carcéral cela apporte un nouveau regard. J’ai travaille dans ce milieu et je m’interroge encore sur les methodes qui pourraient conduirent a un résultat qui respecterai la dignité des individus et les preparerai au retour dans le monde…

  26. 33
    susbielle
    29 avril 2010 à 23 h 45 min
    Permalien

    Encore du beau boulot,
    Qu’est-ce qu’il nous mijote l’upian ?
    a ciao
    marc

  27. 35 26 mai 2010 à 22 h 01 min
    Permalien

    Que peut-on faire de concret (je veux dire d’immédiat) pour aider ces prisonniers en quasi déprivation sensorielle, dont on sait le résultat à très court terme (délire, folie, suicide, hyper violence) exemple Ulrike Manhoff et toute la bande à Baader… ? Interdit ? Bien sûr. Bon, alors ? Un recours aux droits de l’homme, on a le droit ? On a l’impression de revoir « l’oeuf du serpent » (Bergman, sur les nazis). Une torture blanche dont personne ne sort indemme, qu’il s’agisse de nous ou d’eux. Malaise : à présent qu’on a vu ce film, on ne peut plus dire qu’on ne savait pas. HL

  28. 36
    smith
    27 mai 2010 à 8 h 09 min
    Permalien

    Superbe boulot que le votre, on vous suit, on continue…

  29. 39 11 juin 2010 à 17 h 03 min
    Permalien

    Bravo David, Philippe et tous les autres artisans derrière Prison Valley. C’est bien mérité. C’est une docuouebeux qui vous le dit! ;)
    Frédéric
    Frédéric Dubois
    Coordonnateur Web, Projet PIB
    http://pib.onf.ca

  30. 40
    Peter
    22 juillet 2010 à 23 h 03 min
    Permalien

    You can do as you like with documentries over the net: chop them, put screens in between or nag with register forms … but i will never register … there is simply no reason for that and I do not understand why you are doing this. You loose a potential viewer … and maybe a lot more others … bye arte

  31. 42 26 août 2010 à 11 h 35 min
    Permalien

    Ayant été à Lussas les premiers jours,j’ai apprécié votre travail et souhaiterais échanger avec vous,en particulier sur la « douleur » ressentie par les « controverses suscitées »….

  32. 43 29 septembre 2010 à 10 h 37 min
    Permalien

    Cet homme est fou. Cet homme est mon ami.

  33. 44 29 septembre 2010 à 19 h 58 min
    Permalien

    Like.Comme on dit.

    De toute façon, Ellis, faut toujours e lire dans des circonstances particulières…

  34. 45 30 septembre 2010 à 8 h 07 min
    Permalien

    Je lis et je suis comme propulsé dans un webdoc ! Je me retrouve à la terrasse d’un bar à Sydney, je sens l’odeur du café et l’atmposphère de la ville qui s’agite doucement dans sa lumière blanche… encore… encore…

  35. 46
    abrachet
    30 septembre 2010 à 10 h 25 min
    Permalien

    Merci les amis. C’est chouette vos retours. Vraiment. Amitiés. Alex

11 trackbacks

  1. [...] a continué à croire en notre projet, lui qui avait eu l’idée folle de nous accorder une aide à l’écriture au printemps dernier. Ainsi, le 26 novembre dernier, quelque part dans Paris matin, la commission «Aide au [...]

  2. [...] un road movie sur le web. Un truc qu’Alexandre Brachet, el productor, aime bien appeler du «cinéma interactif». Pour le reste, le reportage de la chaîne d’info en continu distille quelques indices sur [...]

  3. [...] Valley will be a road movie on the Web. Something Alexandre Brachet, el productor, likes to call “interactive cinema”. Otherwise, the 24-hour new channel’s report also gives a few clues as to what Prison [...]

  4. [...] Bande annonce [...]

  5. [...] de une: carte postale du webdocumentaire Prison [...]

  6. [...] Un blog est créé pour l’occasion. Comme un compte Twitter , une page Facebook, et une appli iPhone en anglais, gratuite. [...]

  7. [...] Un blog è stato creato per l’ occasione, così come un  account Twitter , una pagina Facebook e una applicazione iPhone in inglese, gratuita. [...]

  8. [...] Contacts fr [...]

  9. [...] Bellaria Film Festival (Italie) Prix Crossmedia 2010 [...]

  10. [...] Bellaria Film Festival (Italy) Prison Valley winner of Crossmedia Doc 2010 [...]

  11. 7 août 2010 à 16 h 21 min

    [...] created an iPhone app, and they have a presence on Twitter, Facebook and their blog. They will then reverse publish it to a TV special this summer and a book next fall. Welcome to the [...]